Pourquoi Sciences Po attire autant les jeunes ?

Avec près de 15 000 candidats en 2015, l’Institut d’Etudes politiques de Paris (IEFP) attire encore les lycéens comme les étudiants. En effet, la moyenne des chiffres des concours d’entrée en master montre une progression du nombre des candidats mais également des admis.

Sciences Po en quelques chiffres…

Suite aux classes prépa ou encore à une Licence, un grand nombre d’étudiants déjà titulaires d’un diplôme de l’enseignement supérieur, décident d’intégrer Sciences Po pour la poursuite de leurs études, en optant le plus souvent pour un Master. L’établissement dispose d’un grand choix de Masters, d’où la progression notable de 15% avec 6183 candidats qui se sont présentés à l’entrée en master, par rapport à 2014 qui avait enregistré uniquement 5349 candidats !

En effet, depuis 2009 les candidatures pour le second cycle ont connu une augmentation de 62%.

Le nombre d’admis, quant à lui, continue sa progression, puisque 1758 étudiants ont intégré un des masters de L’IEP en septembre dernier.

Mais comment expliquer cette augmentation ?

Sciences Po, quand prestige rime avec valeurs et fiabilité…

En 2015, Sciences Po fait inévitablement partie des établissements les plus sélectifs de l’enseignement supérieur en France, avec des épreuves difficiles, un examen sur dossier et un oral redouté, et pourtant les demandes se font de plus en plus nombreuses et le nombre de candidats, plus croissant à chaque rentrée. Cette progression fulgurante des demandes est imputée à un système dégressif des droits de scolarité qui permet aux étudiants la poursuite des études supérieures sans problèmes, voire une exonération pour les étudiants les plus modestes !

Quand aux débouchés du Master Sciences Po, ils sont nombreux et diversifiés à l’image de la diversité des masters proposés dans l’établissement.

A noter que selon une enquête annuelle au sujet de l’insertion professionnelle après des études Sciences Po, les titulaires d’un master accèdent à des postes aux rémunérations intéressantes et aux conditions de travail favorables.

Toutefois, les masters Sciences Po sont réservés aux titulaires d’un bac+3. L’admission se fait sur dossier et épreuve écrite (note de synthèse). Les admissibles passent ensuite un oral.