L’ESSEC Paris s’implante en Afrique via un campus au Maroc

Après Singapour en mai 2015, l’Ecole supérieure des sciences économiques et sociales de Paris (ESSEC) ouvrira un nouveau campus à Rabat, la capitale du Maroc, où elle proposera, dès la rentrée universitaire prochaine, son Global BBA (Bachelor of Business Administration). Une fois obtenu, ce diplôme donne accès à un Master à l’ESSEC Paris ou dans d’autres établissements d’enseignement supérieur, que ce soit en France, en Angleterre ou aux Etats-Unis.

Un nouveau campus dans la capitale marocaine

L’ESSEC, qui figure aujourd’hui parmi les meilleures écoles de management aux niveaux national et européen, ouvrira un campus au Maroc, destiné aux étudiants marocains et en provenance des pays d’Afrique, francophones notamment. Le Royaume constituera ainsi la seconde implantation internationale du groupe d’enseignement supérieur. Pour réussir les objectifs qu’elle s’est fixés, l’école a signé des partenariats avec le groupe immobilier Addoha, l’Ecole Centrale de Casablanca et l’Université Internationale de Casablanca.

L’école ambitionne de profiter également de la présence de son partenaire Centrale-Supélec « pour développer des activités en commun et de saisir les opportunités offertes par le marché marocain et plus largement de l’Afrique de l’Ouest, pour développer nos propres programmes », avait affirmé, en novembre 2015, Jean-Michel Blanquer, directeur général du groupe d’enseignement supérieur ESSEC, lors d’une visite de travail au Maroc.

Le projet pédagogique de l’ESSEC Maroc

Pour la rentrée 2016, la future ESSEC Maroc prévoit l’ouverture d’un cycle du programme « Global BBA » (Bachelor of Business Administration). Sera également proposée une offre de formation pour cadres dirigeants, dont un Executive MBA et des programmes de management général. L’offre de formation comprendra également un « exécutive mastère » dédié au management des villes, des territoires et de l’immobilier.

Dans le futur, l’école pourrait développer d’autres programmes sur son campus de Rabat pour s’adapter aux besoins de l’Afrique en matière de formations. L’ESSEC Maroc pourrait, de ce fait, devenir une Business School de référence pour les grands enjeux de croissance du continent au XXIème Siècle.

 

Crédit photo: conixrdbm.com