Les étudiants titulaires d’un grade de master ou d’un bac+5 ont la possibilité de compléter leur cursus par un Mastère Spécialisé afin d’aspirer à un parcours professionnel plus intéressant et des postes plus valorisants. Si tel est votre cas, sachez que ces formations délivrées par les écoles de la Conférence des Grandes Ecoles (CGE) sont très sélectives. De nombreuses conditions doivent être remplies afin de prétendre à ce label de prestige : Tage Mage, Toeic, lettre de motivation, parcours académique et personnel… Il est donc de la plus grande importance de penser à tout et ne rien laisser au hasard avant de postuler. Décryptage…

Qu’est-ce qu’un Mastère Spécialisé ?

Le Mastère Spécialisé (MS) est une formation de haut niveau labélisée par la Conférence des grandes écoles. Ce diplôme qui offre aux lauréats l’opportunité d’accéder à des postes à responsabilité est accessible après un bac+4 ou bac+5 et se distingue par une sélectivité élevée. Formation d’une durée de 18 à 24 mois, professionnalisante, assortie d’un stage en entreprise permettant aux diplômés d’acquérir une double compétence ou d’approfondir leur domaine de spécialisation, le Mastère Spécialisé ne peut être proposé que par des écoles membres de la CGE.

Pour obtenir l’accréditation, le programme du Mastère Spécialisé doit répondre à certains critères obligatoires. En effet, il doit s’étaler sur une durée d’au moins deux semestres, répartis sur deux ans maximum, ce qui équivaut à 350 heures de cours théoriques, et inclure au moins 4 mois de stage en entreprise. Suite à ce stage, l’étudiant sera amené à réaliser une thèse professionnelle sur un sujet de son choix et le soutenir devant un jury. Certains Mastères Spécialisés permettent de suivre une formation en alternance.

Reconnaissance du Mastère Spécialisé en France

Le Répertoire National des Certifications Professionnelles (RNCP) doit réunir sur un même support l’ensemble des diplômes délivrés par l’Etat et des titres dont le niveau est garanti par l’Etat. Le Mastère Spécialisé n’y figure pas. Ce label appartient donc à la Conférence des Grandes Ecoles. Il est accordé sur demande aux grandes écoles qui répondent aux critères d’attribution de ce diplôme de niveau bac+6.

Celui-ci ne doit pas être confondu avec le Master universitaire puisqu’il ne confère pas de niveau à ses titulaires. Pour pallier cela, certaines grandes écoles demandent parallèlement le visa de l’éducation nationale afin de conférer une reconnaissance à leur diplôme. D’autres grandes écoles sollicitent la Commission Nationale de la Certification Professionnelle (CNCP) pour la reconnaissance du niveau de qualification de leur titre. Dans le cas du visa, les certifications sont enregistrées de droit au RNCP, tandis que dans le deuxième cas, la reconnaissance est obtenue après instruction et avis de la CNCP.

RECEVEZ GRATUITEMENT TOUTES LES INFORMATIONS SUR LES MASTERS DE VOTRE VILLE !   CLIQUEZ-ICI

Objectifs du Mastère Spécialisé

Créé en 1983 par la Conférence des Grandes Ecoles qui réunit les grandes écoles de commerce et d’ingénieurs, le Mastère Spécialisé est un label de qualité et une marque déposée qui a pour objectif de former des diplômés dotés de compétences significatives dans des spécialisations très pointues afin de répondre à la demande des entreprises en quête de profils capables de remplir des fonctions dans des secteurs bien précis. Le MS garantit une vocation professionnelle très développée et appréciée des recruteurs grâce à des enseignements rigoureux et techniques qui permettent aux candidats de développer des qualités indispensables à une carrière professionnelle couronnée de succès.

Aujourd’hui, il existe plus de 460 Mastères Spécialisés mis en place pour répondre aux besoins des entreprises. Certaines formations dispensées font l’objet d’un partenariat entre deux, voire plusieurs établissements, ce qui offre aux candidats l’opportunité d’obtenir une double-compétence. Celle-ci est notamment convoitée par les ingénieurs qui aspirent à occuper de hautes responsabilités.

Catégories cibles du Mastère Spécialisé

Le Mastère Spécialisé s’adresse aux :

  • diplômés d’une école d’ingénieur habilitée par la Commission des titres d’ingénieur (CTI) ;
  • diplômés d’une école de management habilitée par la Commission d’évaluation des formations et diplômes de gestion (CEFDG) à délivrer le grade de master ;
  • diplômés de 3e cycle universitaire ou équivalent (DEA, DESS, Master…) ou diplôme professionnel cohérent avec le niveau Bac+5 ;
  • diplômés de niveau M1 (ou équivalent), par dérogation ;
  • étudiants ayant accompli une formation universitaire de niveau Master 1re année (M1) ou Bac+4, bénéficiant de trois ans d’expérience professionnelle ;
  • étrangers titulaires d’un diplôme équivalent aux diplômes français exigés.

Dans certains cas, des candidats peuvent être admis par dérogation.

Mastère Spécialisé : admission et inscription

Les Mastères Spécialisés sont connus pour être des formations très sélectives. Ceci explique en partie l’excellente réputation dont bénéficie ce diplôme auprès des entreprises, ainsi que la qualité des profils issus de ces formations. En effet, celles-ci sont accessibles aux candidats disposant d’un  niveau bac+5, ainsi qu’aux titulaires d’un bac+4, à condition de justifier d’au moins trois ans d’expérience professionnelle.

Après avoir choisi la formation la plus adaptée à son profil et à son projet professionnel, l’étudiant devra fournir un dossier de candidature qui détaille ses résultats scolaires ainsi qu’une lettre de motivation détaillant son projet d’études. L’étape suivante consiste à réussir les épreuves écrites et orales (Tage Mage, épreuve de langue, etc.). Il est à souligner que, dans certains cas, le candidat peut être convoqué pour un entretien de motivation.

Les écoles programment généralement deux, voire plusieurs sessions de recrutement pour le Mastère Spécialisé. Aussi, les candidats désireux de suivre une formation en alternance sont invités à déposer leur candidature pendant la 1re session, ainsi, ils auront le temps de trouver un employeur susceptible d’accepter leur demande.

Mastère spécialisé : valider les examens et réussir

La validation du Mastère Spécialisé est conditionnée par la rédaction de dossier et, notamment, la soutenance de la thèse professionnelle. Vous n’êtes pas sans savoir qu’à ce stade de vos études, vous serez désormais traité en tant que professionnel. Vous êtes donc censé savoir employer et mettre en application vos connaissances académiques, votre expérience acquise sur le terrain et pendant les stages ainsi que vos aptitudes à mener des recherches dans l’objectif de trouver des solutions à une problématique donnée. Le choix du sujet peut s’avérer déterminant dans la mesure où il constitue le lien logique entre le parcours d’études que vous avez mené et le projet professionnel que vous envisagez.

Que faire après le Mastère spécialisé ?

De par son image de marque, sa qualité, son niveau d’exigence et son adéquation aux besoins des entreprises, le Mastère spécialisé est sans nul doute un diplôme qui garantit une insertion professionnelle rapide ainsi qu’une évolution de carrière régulière et durable. Les titulaires de ce diplôme sont promis à un avenir professionnel radieux et une carrière ouverte sur de beaux horizons.

Autre diplôme connu, le Mastère en Sciences proposé en 1 ou 2 ans par de nombreuses écoles de commerce ou d’ingénieurs, bénéficie en France d’une reconnaissance officielle. Les grandes écoles de commerce et gestion, notamment celles membres de la CGE, délivrent pour leur diplôme principal le visa officiel et le grade de master, ce qui lui confère un intérêt certain auprès des employeurs et accélère le processus d’insertion des diplômés sur le marché de l’emploi.

Recevez toutes les informations des masters de votre ville GRATUITEMENT !

Nom :

Prénom :

Adresse :

CP :

Ville :

Email :

Age :

Formation actuelle :

Choisir son type de Master :

Ville souhaitée pour ses études :