A l’interrogation « Où faire son master en France » la capitale paraît être sans conteste la destination la plus prisée pour les étudiants. Elle a tous les atouts pour attirer les étudiants : rayonnement international, richesse et dynamisme culturel, beauté du patrimoine, melting pot… Comme toutes les capitales elle centralise la plupart des grandes écoles françaises ainsi que les sièges nationaux des plus grosses entreprises, conférant de ce fait des opportunités professionnelles exclusives. Découvrez avec nous les avantages et les inconvénients de faire son Master à Paris !

Un grand choix d’écoles pour faire votre Master à Paris

Paris est le berceau historique des plus hautes écoles françaises comme l’Ecole des Ponts et Chaussées, L’Ecole des Mines, l’ENA, Polytechnique ou encore L’Ecole Centrale et accueille aussi la plus ancienne école de commerce au monde : l’ESCP Europe qui a vu le jour en 1819.

La capitale arbore aujourd’hui plus de 1500 écoles d’enseignement supérieur avec un choix d’études après un Bac+3 de plus de 12 400 formations diplômantes. Le choix peut paraître difficile tant il y a de possibilités, d’où l’intérêt de bien se renseigner afin de définir à l’avance son domaine de prédilection et les meilleurs cursus en rapport avec ce domaine.

Ce sont aujourd’hui plus de 320 000 étudiants qui arpentent chaque année les salles de classes des universités et des écoles parisiennes.

Les étudiants parisiens représentent à eux seuls 13,7% des effectifs français de l’enseignement supérieur et la majorité des élèves des filières prestigieuses du pays.

Des opportunités professionnelles exclusives

La capitale abritant la majorité des sièges des entreprises nationales, il est tout à fait opportun de choisir Paris afin d’y poursuivre ses études en master, si l’on veut s’insérer ensuite de façon optimale dans la vie professionnelle. En effet, 112 040 sociétés sont actuellement domiciliées à Paris ce qui permet d’accroître considérablement les possibilités en matière de stages et donc d’insertion progressive dans le domaine choisi.

Les plus grosses entreprises (Orange, Société Générale, Renault, SNCF, etc.), les agences nationales et les médias (France Télévision, TF1, Le Monde, etc.) étant concentrés à Paris, les aspirants à une carrière dans une grande enseigne ont tout intérêt à tenter leur chance dans la capitale. En effet comme chacun sait, les stages permettent de mettre un pied dans l’entreprise et représentent bien souvent « un pont » entre le statut d’étudiant et la première embauche.

RECEVEZ GRATUITEMENT TOUTES LES INFORMATIONS SUR LES MASTERS DE VOTRE VILLE !   CLIQUEZ-ICI

Une vie culturelle riche couplée au Melting Pot

Un autre grand atout de Paris réside dans le foisonnement de sa vie culturelle. En effet la multitude de cafés, de théâtres, de salles de spectacle et de concert, de cinémas, de restaurants en font une des destinations culturelles les plus prisées au monde. La vie nocturne est très riche avec un grand nombre de clubs, de bars branchés et de lieux de sorties institués ou underground qui font danser toutes les nuits la jeunesse parisienne ou installée à Paris.

En effet Paris n’est pas seulement le berceau de jeunes parisiens. Chaque année ce sont 50 000 étudiants étrangers qui posent leurs valises dans la capitale. Dans le top 10 des nationalités les plus répandues, ce sont les étudiants algériens (3662) et chinois (2377) qui sont le plus nombreux dans les rangs, suivis par les Marocains (2151), les Tunisiens (2147), les Italiens (1816), les Américains (1425), les Allemands (1202), les Roumains (936), puis les Brésiliens (861) et enfin les Russes (836). La présence de toutes ces nationalités confère à Paris un multiculturalisme attrayant, qui la distingue des autres villes françaises. Comme c’est souvent le cas dans les capitales, déambuler dans la ville permet de découvrir des secteurs complètements différents et cosmopolites avec des quartiers chinois, arabes, japonais ou encore indiens. Il est alors très facile de se sentir dépaysé en plein Paris en mangeant par exemple des gyozas dans une ambiance typiquement japonaise à deux pas de l’Opéra Garnier.

La ville la plus chère de France

Néanmoins tous les avantages de Paris entraînent un inconvénient de taille : le coût très élevé de la vie. En effet Paris attire énormément de monde sans pour autant doubler le nombre de ses logements disponibles, d’où le prix très élevé des appartements en location (et à l’achat). C’est un problème de taille pour les étudiants qui en général ne roulent pas sur l’or, n’étant pas encore dans des situations professionnelles avantageuses. Des études montrent que pour un jeune, vivre à Paris représente un coût annuel de 3600 euros de plus que dans une autre ville en France, ce qui lui confère la palme de la ville étudiante la plus chère de l’Hexagone. Avec un coût moyen de 800 euros pour un studio (sans compter les quartiers les plus prisés) la plupart des étudiants (68%) ne peuvent se permettre de se loger dans Paris, et doivent lui préférer la proche banlieue.

Au coût du logement s’ajoute, notamment pour ceux qui ne peuvent habiter intra-muros, le prix élevé des transports, qui représente un budget double par rapport aux autres villes françaises. A ce montant déjà salé, il faut ajouter le coût du panier repas quotidien ainsi que les sorties, qui, si elles sont nombreuses, peuvent devenir un budget important. Au final la vie parisienne reviendra en moyenne à plus de 15 500 euros pour un étudiant, contre 11 900 euros ailleurs en France. De quoi en refroidir plus d’un…

Une grande ville qui fourmille

Comme dans toutes les capitales, la densité de population est très forte à Paris, ce qui apporte fatalement son lot « d’effets secondaires ». Les transports sont souvent surchargés, en particulier aux heures de pointe qui s’y étendent sur des plages horaires larges (de 17h à 20h en soirée). En partie dû à la « surpopulation » et au temps passé dans les transports, la  capitale est reconnue comme plus stressante que les autres villes françaises. En prenant en compte les retards réguliers des métros et RER franciliens, le temps perdu dans les transports est un gros point noir. Le traditionnel « métro, boulot, dodo » peut ainsi être décliné facilement en « métro, études, dodo ». De même l’effervescence permanente couplée au bruit ambiant peut parfois fatiguer, voire déstabiliser les nouveaux jeunes arrivants. En bref Paris ne laisse pas indifférent, certains vont l’adorer mais d’autres pourront détester.

Si l’éventualité de faire son master à Paris ne vous a pas convaincu, poursuivez votre lecture sur nos articles Master ESC qui abordent les autres cités en France où il fait bon étudier. Vous pouvez notamment choisir de suivre votre master à Lyon, une jolie ville que l’on appelle aussi « le petit Paris ».

Recevez toutes les informations des masters de votre ville GRATUITEMENT !

Nom :

Prénom :

Adresse :

CP :

Ville :

Email :

Age :

Formation actuelle :

Choisir son type de Master :

Ville souhaitée pour ses études :