Bien que l’alternative de l’insertion professionnelle immédiate à l’issue d’une formation courte de type Bachelor ou Licence soit tentante, des millions d’étudiants internationaux font le choix du master en école de commerce pour maximiser les chances de concrétiser leur projet professionnel, qui vise le plus souvent des postes de cadre supérieur ou de chef d’entreprise. Si la vocation est claire, les moyens d’y parvenir se complexifient davantage, à l’heure de la démocratisation des Nouvelles Technologies de l’Information et de la Communication et de la multiplication des campagnes marketing intrusives des géants de l’éducation supérieure.

L’orientation post-bachelor ou post-licence, préalable indispensable à une carrière à la hauteur des ambitions, devient de plus en plus laborieuse, minée par le trop-plein d’informations commerciales, qui oscillent le plus souvent entre l’approximatif et le trompeur au grand désarroi des étudiants et de leurs parents. Quelle est la différence entre un Master et un Mastère ? S’agit-il d’un diplôme, d’un grade, d’un niveau ? Vous vous sentez perdu au royaume des Masters ? Le portail d’information Master ESC décrypte pour vous l’offre Bac+5, et vous propose un tour d’horizon exhaustif pour mieux appréhender les tenants et les aboutissants de l’univers Master.

Le RNCP : le fer de lance du supérieur français

Successeur de la fameuse Homologation des Titres depuis 2003, le Répertoire National des Certifications Professionnelles (RNCP) a vocation à tenir à la disposition des personnes et des entreprises une information fiable, concise et constamment à jour sur les différents diplômes et les titres à finalité professionnelle délivrés dans l’Hexagone, ainsi que sur les certificats de qualification. Créé par l’article L.335-6 du code de l’éducation, il contribue à faciliter l’accès à l’emploi et à la mobilité professionnelle. Le RNCP s’avère particulièrement utile pour les étudiants et les professionnels qui visent des formations sans reconnaissance de l’Etat. La certification RNCP demeure dans ce cas la seule garantie des lauréats et des futurs recruteurs quant à l’adaptation et à l’évolution des qualifications et de l’organisation du travail.
Le RNCP propose une classification des diplômes et titres par domaine d’activité, mais surtout par niveau. En ce sens, le niveau III correspond au Bac+2, le niveau II au Bac+3 et le niveau I au Bac+5. Si la durée des études peut être extrêmement courte, comparée à d’autres cursus, elle ne peut être inférieure à trois mois. Aussi, l’enregistrement des cursus au RNCP n’est pas définitif, et devra être reconduit après cinq ans dans la majorité des cas.

Master ou le Graal EPSCP

Le diplôme national de master (DNM), plus communément désigné par l’acronyme « Master », est exclusivement délivré par les établissements de formation supérieure reconnu à caractère « scientifique, culturel et professionnel ». En France, ce « label » regroupe l’ensemble des universités, auxquelles s’ajoute une cinquantaine d’écoles d’ingénieurs publiques. En marge de ce champ plutôt restreint, de nombreux établissement décernent des diplômes plus ou moins équivalents, avec parfois des appellations particulières. Ainsi, certaines écoles de commerce évoquent volontiers le « cycle de master », le « programme de master » ou encore le « niveau master ».

RECEVEZ GRATUITEMENT TOUTES LES INFORMATIONS SUR LES MASTERS DE VOTRE VILLE !   CLIQUEZ-ICI

Le Master et ses homonymes

Sources de confusion pour les étudiants, les homonymes du « master » gagnent du terrain et ponctuent les projets pédagogiques de nombreux établissements. En ce sens, appréhender le concept « Mastère » n’est pas exempt de difficultés, surtout pour les étudiants non avertis et les parents, souvent dépassés par la multitude des offres pédagogiques à l’approche des périodes de concours. Si les « mastères spécialisés » (Ms) sont tout à fait réglementés, et correspondent à un label créé par la Conférence des Grandes Ecoles (CGE) et reconnu par l’Institut National de la Protection Industrielle (INPI), de nombreux « mastères » ou « mastères professionnels » persistent, bien qu’ils ne fassent l’objet d’aucune accréditation par l’Education nationale et qu’ils n’offrent aucune possibilité d’équivalence.

Un diplôme, mais aussi un grade

Le Master n’est pas seulement un diplôme. C’est aussi un grade qui vient d’accoler à un diplôme équivalent à un Bac+5, après l’autorisation de l’Etat (les trois autres grades étant le baccalauréat, la licence et le doctorat). Equivalent à 240 European Credit Transfer System (ECTS), ce grade est accordé automatiquement aux diplômes nationaux de master (DNM), qui ne peuvent être délivrés sans la validation de l’Agence d’Evaluation de la Recherche et de l’Enseignement Supérieur ARERES et aux titres d’ingénieur diplômés validés par la Commission des Titres d’Ingénieurs (CTI).
Quid des autres cursus ? En dehors des DNM et des titres d’ingénieur, d’autres formations peuvent prétendre au grade Master, à la suite de l’autorisation du ministère. C’est notamment le cas de certains cursus proposés par les écoles de commerce, les écoles d’architecture, les écoles d’art, etc. Malheureusement, en dehors des écoles de commerce pour lesquelles il existe une documentation exhaustive pour identifier aisément celles qui délivrent des diplômes de grade master, les autres écoles concernées ne sont pas référencées.
Les confusions ne sont jamais loin : une école peut en effet dénommer son diplôme « Mastère », sans que celui-ci ne donne droit au grade du même nom. Prudence est donc mère de sûreté.

MBA, Master of Science et Master Spécialisé

Surtout connu par son sigle, le Master of Business Administration (MBA) est d’abord l’apanage des cadres expérimentés qui souhaitent capitaliser sur leur savoir-faire pour catalyser leur évolution professionnelle ou prétendre à des postes de responsabilité à l’étranger, notamment dans les pays anglo-saxons ou les recruteurs sont friands de ce genre de profil. Le Master of Science (MSc.) est un label de la CGE, et s’adresse aux titulaires d’un M1 ou d’un Bachelor étranger. Enfin, le Master Spécialisé (MS) équivaut à un niveau Bac+6 et vise les étudiants qui justifient d’un grade Master ou d’un diplôme Bac+4 assorti de 3 ans d’expérience au minimum.
Le portail d’information Master ESC vous propose des dossiers exhaustifs et pertinents pour comprendre les différents Master, dans le dessein d’accompagner les étudiants, mais aussi les parents, dans ce processus vital qu’est l’orientation post-licence ou post-Bachelor. Première escale de ce tour d’horizon, le « Master ».

Recevez toutes les informations des masters de votre ville GRATUITEMENT !

Nom :

Prénom :

Adresse :

CP :

Ville :

Email :

Age :

Formation actuelle :

Choisir son type de Master :

Ville souhaitée pour ses études :